La motricité libre, c’est quoi?

Chaque enfant à son rythme propre dans l’acquisition des capacités motrices, celui-ci respectant la maturation progressive de son système nerveux.

L’enfant va s’épanouir naturellement lorsqu’il aura la possibilité d’explorer par lui même son corps et son environnement. En tant que parents, il apparaît alors pertinent de pouvoir se mettre à l’écoute de son rythme, de ses besoins du moment et y répondre par une aide adaptée à ce que l’enfant nous montre au cours de son évolution.

Les fondations de la confiance en soi se construisent alors et l’enfant peut s’ appuyer sur celles-ci pour poursuivre encore ses explorations.

Que de belles découvertes s’offrent encore et encore à lui!!

 

Je me sens donc je suis

 

 

Nous connaissons la citation de Descartes « Je pense donc je suis ». Elle donne la primauté au processus réflexif dans la compréhension de nous-mêmes. C’est aussi le parti pris de certaines psychothérapies et psychanalyses. Le processus va alors permettre une prise de conscience, une analyse et une compréhension des nœuds de souffrance de notre histoire. On donne du sens pour mettre en lumière et ordonner les événements dont l’empreinte ressurgit dans notre vie actuelle.

 

En complémentarité du processus réflexif, existe le processus sensitif qui s’appuie sur la perception de soi-même au moyen du ressenti corporel. Il s’agit d’observer une transition progressive vers la perception de notre intériorité et expérimenter notre corps plus comme une source d’informations qu’un objet à notre service.

Il est le siège du vécu et du ressenti de nos émotions, sentiments et perceptions du monde. Développer la capacité de les écouter en rentrant en contact avec les sensations de son corps nous aide alors à percevoir plus clairement nos besoins. Affiner la qualité de présence à nos différents sens permet de vivre plus pleinement et intensément nos expériences de vie.

 

Dans la tradition indienne et plus largement orientale, le clivage corps-esprit est une illusion. Il n’existe pas en tant que tel une suprématie du cerveau sur le corps, du mental et du processus réflexif sur l’intelligence du corps.

Pour les médecines chinoise et indienne, les émotions et notre rapport à notre environnement se vivent dans le corps. Un déséquilibre peut survenir entre ce que notre corps exprime et ce que la tête impose. S’il persiste et/ou se répète, alors une tension apparaît, conséquence du conflit intérieur qui se joue.

 

Dans certaines thérapies psycho-corporelles occidentales, cette sensibilité du corps (ou « felt sense ») est utilisée pour soutenir la thérapie. C’est le cas -entres autres- du Somatic Experiencing, du Focusing et de l’Integral Somatic Psychotherapy.

Dans les années 50-60, Eugène Gendlin, le fondateur du Focusing se questionne sur les raisons pour lesquelles certaines personnes avancent plus vite que d’autres durant leur thérapie. Il réalise et visionne des centaines d’heures de séances et observe que les patients posant eux-mêmes des mots sur leurs ressentis corporels vivent une progression et un accès à la résilience plus rapides. Il continue alors ses recherches et met en place progressivement un « protocole » qui permet de passer de la perception et identification de la sensation corporelle à sa libération lorsque celle-ci est désagréable (ce qui est souvent le cas lorsque l’on vient en contact avec une souffrance).

Le protocole du Somatic Experiencing diffère quelque peu mais la fondation reste la même.

Le modèle de l’ISP s’appuie lui sur le fait qu’après avoir mis en relation la sensation corporelle et l’émotion, on lui donne plus de place dans le corps pour mieux la tolérer.

Dans ces trois thérapies, la perception du corps est un aspect essentiel du travail sur soi.

 

La méditation, quant à elle, n’a pas de but thérapeutique. Elle permet de prendre un temps pour venir en contact avec soi-même, se percevoir tel que l’on est à travers tout le panel des sensations qui cohabitent. On accueille ce qui est, on accueille sa beauté et ses imperfections. On se découvre avec curiosité et sincérité. On développe une capacité de présence qui en diminuant les ruminations du mental permet une disponibilité plus grande au monde.

L’intégration par la pratique de la méditation permet de faire émerger progressivement un sentiment de cohérence et d’harmonie perceptible dans votre vie.

L’ostéopathie biodynamique: qu’est ce que c’est?

Bonjour,

Je vous partage aujourd’hui une vidéo d’un confrère anglophone qui présente l’approche biodynamique en ostéopathie. Je continue à me former régulièrement en France et à l’étranger à cette orientation de pratique qui est efficace, profonde tout en restant très douce.

Je vous laisse donc découvrir (pour ceux qui parlent l’anglais). Je reste disponible si vous aviez des questions à ce sujet.

Bonne découverte et bonne Santé!

 

« Partage d’un temps de méditation » le Jeudi 29 Juin à 18h45

ostéopathe nantes méditation

Bonjour,

Je souhaite aujourd’hui partager un peu de mon cheminement nourri depuis plus de 12 ans de rencontres, retraites et de nombreuses heures de pratique en Inde, en Asie et en France.

Je vous convie donc le Jeudi 29 Juin à 18h45 à mon cabinet pour le « Partage d’un temps de méditation ». Cet atelier est ouvert à tous, que la méditation fasse déjà partie de votre vie ou que vous soyez curieux de découvrir cette pratique.

La pratique sera organisée autour d’un temps de présentation afin de donner des repères aux novices, un temps de méditation et un temps d’échange si des questionnements ou un besoin de partage sur cette expérience se font sentir.

Je reste disponible par mail si vous aviez la moindre question.

Bonne Santé!

Informations complémentaires:

Inscription par mail: laurentmaillard.osteopathe@gmail.com

Lieu: 1, rue Floréal à Nantes (près de Petit Port)

Tarif: 5 euros. Tous les bénéfices sont reversés à une association dont le choix reste à faire.

 

méditation nantes

L’entretien de la santé

 

La vision de l’entretien de la santé selon la médecine chinoise raisonne très fortement avec ma façon d’appréhender le suivi en ostéopathie.

En Chine, la médecine traditionnelle a compris depuis longtemps que la prévention est essentielle pour profiter au maximum de son potentiel et limiter l’apparition des symptômes ou des maladies. Ceux-ci sont alors vus comme un déséquilibre intérieur pour lesquels les mécanismes de régulation et d’adaptation ont dépassé leurs capacités à maintenir un confort intérieur économique en énergie. A force de « remplir le vase » avec les stress physiques, émotionnels et une alimentation parfois mal adaptée, un jour c’est « la goutte d’eau qui fait déborder le vase » et le symptôme s’exprime.

La prise en charge en ostéopathie permet de retrouver un équilibre corporel plus confortable en vous libérant des tensions, raideurs et résistances accumulées au cours de votre histoire de vie. En conséquence, cela favorise votre capacité à vous mettre en mouvement et l’expression de votre potentiel de santé.

Vous trouverez ci-dessous une bonne synthèse extraite du film « La crise »

Je vous invite également à prendre connaissance de l’article suivant (cliquer sur le lien):

http://sante.journaldesfemmes.com/maux-quotidien/1741014-osteopathie-c-est-aussi-efficace-quand-on-va-bien/

Bonne santé ! (avec l’ostéopathie notamment)